Accueil
Mega Drop Down Menu
Rechercher sur metronimo.com avec
Google

Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Espaol

Accueil de la bibliothèque > Dictionnaire pratique et historique de la musique par Michel Brennet (1926)

Dictionnaire pratique et historique de la musique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

AB AC AD AE AF AG AI AL AM AN AP AR AS AT AU AV
Antiphonaire
Nom masculin.
Nom donné, dans le haut moyen âge, au recueil, général des chants admis par la liturgie romaine. L’antiphonaire de saint Grégoire est le recueil d’antiennes et de répons que le Pape saint Grégoire le Grand (décédé en 604) rédigea ou « centonisa » et qui, après des discussions ardentes sur son authenticité a servi de base à la restauration récente du chant liturgique. L’antiphonaire plénier fut constitué au Xe s. par la réunion du Responsorial avec l’Hymnaire, le Psautier, etc. On réserve aujourd’hui le titre d’Antiphonaire à la collection des chants de l’office des heures. Quelques manuscrits célèbres sont inexactement connus sous ce nom. L’antiphonaire de Montpellier est un manuscrit du XIe s. provenant d’un monastère bourguignon de l’ordre de Cluny. Il contient en une double notation, neumatique et alphabétique, une vaste collection de mélodies liturgiques classées selon des modes, dans un but probablement d’enseignement. Le manuscrit connu à tort, sous le nom d’Antiphonaire de Pierre de Médicis, manuscrit du XIVe s., de la bibliothèque Laurentienne, à Florence, contient un nombre considérable de compositions harmoniques des déchanteurs français de cette époque.

 Rafraichir la page | Ajouter aux favoris | Version imprimable

Retourner en haut de la page


Copyright © metronimo.com - 1999-2021 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871