Accueil
Mega Drop Down Menu
Rechercher sur metronimo.com avec
Google

Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Espaol

Accueil de la bibliothèque > Dictionnaire pratique et historique de la musique par Michel Brennet (1926)

Dictionnaire pratique et historique de la musique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

JA JE JO JU
Jongleur
Nom masculin avec jongleresse, non féminin, du latin joculator, ancien français juglor
Nom donné au moyen âge aux chanteurs, mimes, et joueurs d'instruments nomades qui précédèrent les ménestrels. Une division assez nette apparaît au Xe s., entre les jongleurs ordinaires, histrions de bas étage, à maintes reprises poursuivis par les condamnations de l'Église, et les jongleurs de gestes, interprètes des chansons de gestes et des œuvres des troubadours, qui trouvaient au contraire accueil et protection dans les châteaux et les monastères. Une confrérie de jongleurs  qui existait à Fécamp dans le XIe s., avait été autorisée par les abbés de ce monastère. Rutebeuf, faisant parler un jongleur, lui attribue l'art de jouer de la vièle, de la harpe, de la flûte, de la cornemuse et de la gigue. Il y avait à Paris en 1292, une « rue aux jugléeurs » dans laquelle demeuraient plusieurs musiciens. Dans le siècle suivant, ce terme, décrié, ne désignait plus que des saltimbanques, et celui de ménestrier le remplaçait pour qualifier les musiciens.

 Rafraichir la page | Ajouter aux favoris | Version imprimable

Retourner en haut de la page


Copyright © metronimo.com - 1999-2021 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871