Accueil
Mega Drop Down Menu
Rechercher sur metronimo.com avec
Google

Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

English Français Espaol

Accueil de la bibliothèque > Dictionnaire pratique et historique de la musique par Michel Brennet (1926)

Dictionnaire pratique et historique de la musique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

EC EF EG EI EL EM EN EO EP EQ ER ES ET EU EV EX
Épinette
Nom féminin.
1. Instrument à cordes pincées et à clavier, caractérisé par sa forme, qui était celle d'un pentagone irrégulier, avec le clavier placé parallèlement à la plus grande longueur de la caisse, qui atteignait d'ordinaire l m.60 à l m.70. L'épinette se faisait généralement sans pieds et se posait sur une table. Les cordes, qui étaient simples et en nombre égal à celui des touches, étaient griffées en dessous par une languette armée d'un bec de plume de corbeau taillé en triangle, qui obéissait par le mécanisme d'un sautereau à la pression du doigt sur la touche formant levier. Cet instrument devait son nom au facteur Giovanni Spinetti qui en était l'inventeur ou l'un des premiers fabricants et qui vivait à Venise à fin du XVe s. Les exemplaires d'épinette qui subsistent aujourd'hui dans les musées sont presque tous de fabrication italienne; le plus, ancien, signé par Pasi, de Modène, est daté de 1490. Leur étendue variait de trois octaves et une quinte à quatre octaves, à partir généralement du mi au-dessous de la portée, en clef de fa. Mersenne (1636) donne à l'épinette 49 cordes de même longueur, mais de grosseur décroissante, les 30 premières de laiton, les plus aiguës de fer ou d'acier; à cette date, la caisse de l'épinette avait changé de forme : de pentagonale, elle était devenue quadrangulaire; mais son mécanisme subsistait. Depuis le règne de François Ier, les rois de France avaient un ou deux joueurs d'épinette à leur service. Jacques Champion exerçait cette charge sous Henri IV, Pierre de La Barre, sous Louis XIII. Les facteurs s'intitulaient épinetiers. L'un d'eux, Jean Denis, qui était en même temps organiste de l'une des paroisses de Paris, fit paraître en 1650 un curieux petit ouvrage intitulé Traité de l'accord de l'épinette qu'il regarde comme « le plus bel instrument du monde, et le plus parfaict ». On touchait, à cette époque, au moment où l'épinette, pour sa faible sonorité, serait abandonnée et remplacée par les grands modèles de clavecin.

2. Instrument primitif à cordes pincées, montées sur une petite caisse ou un bâtonnet, et usité en certains pays.


Voir aussi: Bûche, Clavecin, Clavicorde, Virginale

 Rafraichir la page | Ajouter aux favoris | Version imprimable

Retourner en haut de la page

Cls USB pour musiciens

Cl USB en forme de violon Cle USB en forme de cl de sol
Cle USB en forme de saxophone Cle USB en forme de guitare

Copyright © metronimo.com - 1999-2023 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871