Accueil
Mega Drop Down Menu
Rechercher sur metronimo.com avec
Google

Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Espaol

Accueil de la bibliothèque > Dictionnaire pratique et historique de la musique par Michel Brennet (1926)

Dictionnaire pratique et historique de la musique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

EC EF EG EI EL EM EN EO EP EQ ER ES ET EU EV EX
Échelle
Nom féminin.
Succession de tous les sons mensurables. La faculté auditive de l'homme distingue ordinairement les sons compris entre l'ut du jeu de 32 pieds, de l'orgue, et le aigu de la petite flûte, qui correspondent à 16 et 4 720 vibrations doubles par seconde (32 et 9440 vibrations simples). On a construit des tuyaux d'orgue de 64 pieds donnant l'ut de 8 vibrations s., et les expériences accomplies dans les laboratoires ont permis d'enregistrer des sons descendant jusqu'à 0 vibrations doubles 1/3 par seconde et montant jusqu'au delà de 15 000 vibrations doubles. Ces sons ne sont pas tous utilisables dans la musique, qui, après avoir, aux époques antiques et pendant le moyen âge, limité son domaine aux bornes des voix humaines, l'a accru peu à peu des conquêtes de la facture instrumentale et l'étend aujourd'hui sur un parcours de neuf à dix octaves. L'intervalle d'octave, en se répétant chaque fois dans le rapport 1/2, découpe l'échelle générale des sons en segments égaux, proportionnellement semblables à eux-mêmes, mais en réalité variables, quant à leur composition intérieure et à la détermination du nombre, de la mesure et de l'ordre de ces degrés. On se sert, en pédagogie, de la figure d'une échelle à barreaux mobiles pour expliquer la constitution des modes.

Voir aussi: Gamme, Mode

 Rafraichir la page | Ajouter aux favoris | Version imprimable

Retourner en haut de la page


Copyright © metronimo.com - 1999-2021 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871