Accueil
Mega Drop Down Menu
Rechercher sur metronimo.com avec
Google

Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Espaol

Accueil de la bibliothèque > Dictionnaire pratique et historique de la musique par Michel Brennet (1926)

Dictionnaire pratique et historique de la musique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

CA CC CE CH CI CL CO CR CU CY CZ
Comédie
Nom féminin.
Pièce de théâtre de genre enjoué ou comique, ayant, pour objet l'étude ou la satire des mœurs ou des caractères. Le titre en fut adopté pour des opéras dont les livrets répondaient à cette définition. C'est sous la désignation de « Comédie à ariettes » que furent joués à l'origine les charmants ouvrages de Grétry, Monsigny, Dalayrac, mêlés de chant et de dialogue parlé. On appela « Comédie lyrique » quelques ouvrages de genre léger ou semi-bouffon, Les Amours de Ragonde, de Mouret(1742), L'Embarras des richesses (1782), Panurge (1785), de Grétry, qui furent joués sur la scène de l'Académie de musique, et « Comédie-ballet », quelques spectacles, donnés sur le même théâtre et que ce titre définit de lui-même, tels que Le Carnaval et la Folie, de Destouches (1704). A la fin du XIXe s., les musiciens qui repoussent le titre vieilli d' « opéra-comique » ont eu volontiers recours au mot comédie. Pour ne citer qu'un seul maître, Massenet a intitulé Thaïs « Comédie lyrique  » (1894), Chérubin « Comédie chantée » (1905) et Don Quichotte « Comédie héroïque » (1910).

 Rafraichir la page | Ajouter aux favoris | Version imprimable

Retourner en haut de la page


Copyright © metronimo.com - 1999-2021 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871