Accueil
Mega Drop Down Menu
Rechercher sur metronimo.com avec
Google

Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Espaol

Accueil de la bibliothèque > Dictionnaire pratique et historique de la musique par Michel Brennet (1926)

Dictionnaire pratique et historique de la musique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

CA CC CE CH CI CL CO CR CU CY CZ
C
- Troisième lettre de l’alphabet et troisième note de la gamme diatonique dans la notation alphabétique, répondant à la note ut de la nomenclature guidonienne.
- Figure primitive de la clef d’ut, dans les commencements de la notation diastématique. Elle est demeurée en usage dans la notation du chant liturgique.
- Signe de mesure, issu du demi-cercle, qui caractérisait la division binaire, ou Imperfection, dans la notation proportionnelle. Le C, sous sa forme actuelle, indique la mesure à 4 temps, ayant pour unité la ronde, qui se divise en 2 blanches ou en 4 noires. Lorsqu’il est traversé d’un trait vertical, le C est dit barré et désigne la mesure alla breve, ayant pour unité la brève, aujourd’hui appelée carrée, qui se divise en 2 rondes ou 4 blanches. Mais les auteurs modernes emploient le plus souvent le C barré avec la ronde unité, entendant désigner une mesure binaire rapide, notée à 4 noires, mais battue à 2 temps.
- Abréviation dans la musique ancienne, pour le mot Canto ou Cantus, qui indique la partie supérieure d’une composition à plusieurs voix. C. I° et C. II° signifient Canto primo et Canto secondo, équivalents des anciennes locutions françaises, premier dessus, second dessus. Depuis l’adoption du mot soprano, pour la voix supérieure, l’abréviation C représente, dans les partitions et les catalogues modernes, le mot contralto.

Voir aussi: Clef

 Rafraichir la page | Ajouter aux favoris | Version imprimable

Retourner en haut de la page


Copyright © metronimo.com - 1999-2021 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871