Accueil
Mega Drop Down Menu
Rechercher sur metronimo.com avec
Google

Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Espaol

Accueil de la bibliothèque > Dictionnaire pratique et historique de la musique par Michel Brennet (1926)

Dictionnaire pratique et historique de la musique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

OB OC OD OF OI OL OM ON OP OR OS OT OU
Ordre
Nom masculin.
Terme employé par Fétis et quelques théoriciens pour le classement des genres différents d'harmonie :
Ordre unitonique = harmonie consonante non modulante;
Ordre transitonique = harmonie modulante servant de transition pour passer d'un ton dans un autre;
Ordre pluritonique — harmonie dissonante permettant la modulation dans plusieurs tons (Fétis, Traité harm., 1. III);
Ordre omnitonique, harmonie dissonante avec emploi de l'enharmonie, permettant la modulation dans quelque ton que ce soit (id).

C'est le titre que Fr. Couperin choisit, au lieu de celui de Sonate, ou de celui de Suite non encore adopté, pour disposer en succession logique, pour ordonner, en effet, ses pièces de clavecin. Il faut toutefois remarquer que les Ordres de Couperin ne sont pas des suites, mais des répertoires au moyen desquels on peut constituer des suites. Ainsi, son 1er ordre (du Livre I de ses pièces (1713), débute par une allemande, suivie d'une double courante, d'une sarabande, d'une gavotte et d'une gigue, ce qui constitue essentiellement une suite; mais elle comprend de plus : un menuet, deux rondeaux, dont l'un avec « double », la Nanette en forme de chansonnette, une autre sarabande, la Pastourelle et les Nonettes du type suite, mais la première très courte, et la deuxième (en rythme de « sicilienne ») avec une seconde partie en majeur, une autre gavotte, la Manon, un autre rondeau, la Fleurie et les Plaisirs de Saint-Germain-en-Laye visant au genre descriptif. Le 2e ordre contient un tiers de plus de pièces, dont une Canarie, un Passepied, un Rigaudon : l'intention descriptive y est particulièrement marquée dans la Diane et sa « fanfare », etc. Enfin, au 1er ordre, qui n'est formé que de quatre pièces, et ne dépasse pas par conséquent la longueur d'une suite moyenne, ce ne sont que des pièces descriptives, parmi lesquelles la fameuse Bacchanale, en trois parties; la dernière pièce, toutefois, est en forme de rondeau, le Réveille-matin bien connu.


Voir aussi: Suite

 Rafraichir la page | Ajouter aux favoris | Version imprimable

Retourner en haut de la page


Copyright © metronimo.com - 1999-2021 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871