Accueil
Mega Drop Down Menu
Rechercher sur metronimo.com avec
Google

Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

English Français Espaol

Accueil de la bibliothèque > Dictionnaire pratique et historique de la musique par Michel Brennet (1926)

Dictionnaire pratique et historique de la musique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

L' LA LE LI LO LU LY
Lutherie
Nom féminin.
Fabrication des instruments à cordes. Bien que l'étymologie de ce mot le fasse dériver du luth, son usage est tellement postérieur à la disparition de cet instrument, que même il n'est pas admis par la sixième édition du Dictionnaire de l'Académie, publiée en 1835. Cependant, un document officiel de 1731 cite la corporation des luthiers. La lutherie, dont l'histoire se confond avec celle des instruments eux-mêmes, a été justement définie « un art délicat » dans lequel des « connaissances théoriques approfondies » doivent s'unir au « plus fin sentiment musical ». Dès le milieu du XVIe s., elle florissait dans toutes les contrées de l'Europe, mais principalement en Italie, où Gasparo de Salo, à Brescia, et Andréa Amati, à Crémone, avaient fondé des centres de fabrication aussi actifs que renommés, et illustrés, pendant deux siècles par les travaux de Maggini, des descendants d'Amati, de la famille des Guarneri et de Stradivarius, célèbre entre tous. En France, le tyrolien Duiffoprugcar avait ouvert à Lyon un atelier fameux au XVIe s., et la même époque avait vu se produire les premiers essais des luthiers lorrains dont l'industrie s'est jusqu'à nos jours largement développée. Les Tielke, de Hambourg, se distinguèrent pendant cent cinquante ans parmi les nombreux luthiers de l'Allemagne du Nord. S'il est vrai de dire que les beaux instruments des grands luthiers italiens n'ont jamais été surpassés, d'excellents instruments sortent des ateliers modernes et maintiennent à un niveau élevé l'art de la lutherie artistique, en face de laquelle les besoins du commerce à bon marché ont fait prospérer une lutherie purement industrielle. Les expositions universelles et internationales ont été, depuis le milieu du XIXe s., un facteur important des progrès modernes de la lutherie, offrant en comparaison les spécimens d'origines les plus variées, stimulant ainsi les recherchés et les travaux des fabricants d'instruments de musique.

 Rafraichir la page | Ajouter aux favoris | Version imprimable

Retourner en haut de la page

Livres sur la musique prix cass

Livres sur Jean-Jacques Goldman  prix cass Livres sur Jean-Jacques Goldman  prix cass
Livres sur Michael Jackson  prix cass Livres sur Maria Callas  prix cass

Copyright © metronimo.com - 1999-2024 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871